Blog : Une offre de produits et de fournisseurs référencés par Raison Home Lire la suite

Linkedin Facebook Instagram Pinterest

Actualités

24/07/2020

Je suis architecte d’intérieur et j’aimerais avoir un peu plus de stabilité

Retour aux actualités
Je suis architecte d’intérieur et j’aimerais avoir un peu plus de stabilité
fb linkedin

Partager

Beaucoup d’architectes d’intérieur trouvent un emploi au sein d’un bureau d’architecture ou spécifiquement d’architecture d’intérieur.

Beaucoup également se lancent comme indépendants et cherchent à développer leur propre business. L’indépendance est souvent dans leur culture et est une conséquence logique de leur formation.

 

Se lancer seul, cela signifie en même temps chercher des clients, négocier des propositions, mener à bien les projets gagnés, assurer leur suivi, gérer la comptabilité et toutes les tâches administratives. Et il est bien souvent difficile de sortir du cercle vicieux des ups and downs. Quand on a des projets, ils sont souvent urgents, il faut donc totalement s’y consacrer ce qui laisse peu de temps à la prospection des futurs projets.

 

Aujourd’hui tout va bien mais paradoxalement, je prépare ma prochaine crise par manque de temps pour prospecter. Mes projets sont terminés ; je recommence à prospecter mais manque de rentrées jusqu’au moment où je parviendrai à signer de nouveaux projets. Et ainsi de suite. C’est fatiguant, c’est un cercle vicieux dont il est souvent bien difficile de sortir et cela demande beaucoup de rigueur de gestion pour gérer la trésorerie avec prudence.

La conséquence est souvent la recherche d’une activité régulièrement rémunératrice, souvent dans un domaine fort éloigné de l’architecture d’intérieur qui petit à petit n’est plus qu’une activité complémentaire.

Quel gâchis sachant la passion qui s’associe toujours à cette profession !

 

Alors, que faire ?

Renoncer à ses rêves, à sa passion ? Ce serait vraiment dommage sachant que ce que l’on fait le mieux est précisément ce que l’on aime faire.

 

L’enjeu est clairement défini : il faut trouver une solution pour régulariser ses revenus. Comment faire ?

Primo, il s’agit de trouver un marché suffisamment volumétrique. Les projets d’architecture d’intérieur sont souvent de petits projets réclamant beaucoup d’énergie pour peu de revenus. Les gros projets sont bien souvent gagnés par des cabinets importants ayant pignon sur rue. Dans le monde de l’ameublement, c’est le marché de la cuisine qui continue à être le plus florissant.

 

Secundo, cette porte d’entrée chez le client qu’est la cuisine est une chance pour identifier d’autres opportunités. De la même manière que les murs ont tendance à disparaître au profit d’espaces plus ouverts, les frontières entre les pièces disparaissent aussi quand il s’agit de les meubler. Avec un même caisson, il est possible de meubler une cuisine, un living, une chambre. C’est l’habillage qui sera adapté à chaque fois.

 

Tertio, il faut pouvoir mener de front la réalisation des projets en cours et la prospection pour éviter le cercle vicieux évoqué plus haut. Le seul moyen est de rejoindre un réseau qui offre une marque et des moyens marketing qui vous permettent de prospecter en permanence.

 

Enfin, par les temps qui courent, le retail va inexorablement chercher des solutions nouvelles pour diminuer ses frais de fonctionnement partout où c’est possible. Cela tombe bien : vous aimeriez pratiquer votre passion sans prendre les risques énormes engendrés par l’ouverture et l’entretien d’un showroom.

 

Vous vous reconnaissez. Vous êtes cet architecte d’intérieur passionné qui aimerait vivre de sa passion. RAISON Home, leader de la vente de cuisines et d’aménagement d’intérieur à domicile, vous propose une solution qui rencontre vos attentes; parlons-en.

Jacobs P Gesteos Oct18

Pierre Jacobs

Master franchisé Raison Home Belgium

Linkedin