Blog : Franchiseur/Franchisé : un contrat qui débouche sur un vrai partenariat Lire la suite

Linkedin Facebook Instagram Pinterest

15/06/2021

Devenir entrepreneur: tout se passe dans la tête et dans le coeur.

Retour au blog
Devenir entrepreneur: tout se passe dans la tête et dans le coeur.
fb linkedin

Partager

S’il est bien un rêve que vous caressez régulièrement, c’est celui de devenir votre propre patron, celui de créer votre entreprise. Vous en avez l’envie, vous avez une assez bonne idée de ce que vous aimeriez faire, vous êtes sûr de vos capacités mais, n’ayant jamais été jusqu’ici qu’employé, vous vous posez une question toute simple: ai-je le profil nécessaire?

 

Quelles sont donc les caractéristiques nécessaires pour faire de votre  rêve une réalité?

 

 

Le positivisme

La vie d’un entrepreneur est-elle un long fleuve tranquille? Non. Est-ce que le magnifique business plan que vous avez élaboré s’avérera conforme à la réalité? Non. Est-ce que vous commettrez des erreurs ? Oui. Est-ce que c’est gagné d’avance? Non.

 

Mais si vous avez le profil d’un entrepreneur, vous savez en tout cas une chose: une fois dans l’eau, il n’y a qu’une seule stratégie possible, celle de nager, que l’eau soit calme, le courant favorable ou au contraire que la tempête gronde. 

Etre positif, c’est toujours privilégier le mouvement à l’immobilisme parce qu’il faut avancer. Etre positif, c’est ne pas donner d’autre importance à un problème que celle d’être une opportunité pour trouver une solution. Etre positif, c’est absorber son stress et émettre de l’enthousiasme car vos clients, vos collaborateurs, vos fournisseurs ou autres partenaires sont déjà servis en termes de problèmes: ils attendent de vous des solutions.

 

 

Le courage 

Etre entrepreneur, c’est se lever tous les matins que vous ayez bien ou mal dormi. C’est tomber moins souvent malade, avoir moins souvent mal au dos ou à la tête (les statistiques le révèlent clairement), c’est affronter la réalité et s’en nourrir pour construire la solution au lieu de se perdre en analyses qui paralysent et sont autant d’excuses. 

 

Etre entrepreneur, c’est accepter qu’être son propre patron signifie être responsable de ses décisions et, en conséquence, porter l’entière responsabilité des succès et des échecs.

 

 

La confiance en soi et l’humilité

Devenir entrepreneur, c’est évidemment être infiniment plus convaincu que cela va marcher que le contraire. Vous savez ce que vous valez, vous êtes sûr de vos compétences, vous savez comment réussir. Cette confiance en soi est indispensable pour qu’à leur tour toutes les personnes qui interagissent avec vous vous investissent à leur tour de leur confiance.

 

Mais la confiance en soi ne suffit pas si elle n’est pas renforcée par de l’humilité. La confiance en soi seule génère l’aveuglement et la surdité. Alors qu’au contraire, un entrepreneur doit avancer les yeux grands ouverts et l’oreille attentive; il doit en permanence se nourrir des autres, se remettre en cause, apprendre. L’important est de réussir, pas d’avoir raison.

 

 

La capacité de changer de rythme

Devenir entrepreneur, c’est beaucoup de travail. Cela ne veut pas dire ne plus faire que travailler. Votre entreprise vous forcera en permanence à vous adapter, à changer de rythme. Ne pas être à l’écoute de ce besoin, c’est prendre le risque de manquer des opportunités, de ne pas donner le coup de rein nécessaire pour passer un cap, de se brûler à force de courir tous les lièvres à la fois.

 

Au-delà de la réussite économique, financière ou sociale, l’entrepreneur veut être heureux dans ce qu’il fait. Sinon, à quoi bon faire tout cela. “Hard work, hard fun”: est-ce votre manière de voir la vie?

Changer De Vie Pour Entreprendre

Pierre Jacobs

Master Franchisé Raison Home Belgium

Linkedin