Blog : Franchiseur/Franchisé : un contrat qui débouche sur un vrai partenariat Lire la suite

Linkedin Facebook Instagram Pinterest

20/04/2021

Changer de vie pour entreprendre, ce qu’il faut savoir

Retour au blog
Changer de vie pour entreprendre, ce qu’il faut savoir
fb linkedin

Partager

La quête de sens dans la carrière professionnelle

 

Nous passons une partie considérable de notre temps au travail. D’où l’intérêt de trouver du sens dans notre métier, d’en faire plus qu’un moyen de subvenir à nos besoins, nos loisirs, etc. D’en faire un terrain de jeu inédit, sur lequel nous pouvons explorer et progresser tout au long de notre évolution. La nouvelle génération a ouvert la voie vers le bien-être au travail, il est temps d’en profiter. 

 

Salarié depuis bon nombre d’années, vous souhaitez relever un challenge pour vous épanouir professionnellement et personnellement. Conscient que vous arrivez au bout de ce que vous pouvez accomplir dans votre statut actuel d’employé, vous vous interrogez sur les orientations possibles qui vous offriront un meilleur confort de vie. Et pourquoi pas l’entrepreneuriat ? Si vous faites partie des 87 % des travailleurs qui accordent de l’importance au sens au travail, retenez ceci : devenir votre propre patron vous offrira une nouvelle perspective.

 

Se lancer dans la création ou la reprise d’entreprise va bien au-delà de se libérer d’un patron  et choisir la date de ses vacances. C’est donner un nouveau sens à son activité quotidienne. Cela signifie prendre son avenir en mains en créant son propre emploi et développer un patrimoine que vous pourrez valoriser ou céder à vos enfants. Se lancer dans l’aventure entrepreneuriale signifie en connaître les tenants et les aboutissants.

 

 

Devenez votre propre patron

En étant cadre en entreprise, vous êtes un élément de l’organisation. Quelle que soit votre position dans cette organisation et quelle qu’en soit la philosophie (hiérarchique ou participative), elle offre un cadre de fonctionnement que vous ressentez davantage comme un confort ou une contrainte. Si vous réfléchissez à lancer votre entreprise, il y a de bonnes chances que vous soyez dans le second cas. 

 

Entreprendre, c’est l’occasion rêvée de faire de vos projets une réalité ! Vous devenez entièrement responsable de vos succès et de vos échecs. Vous prenez les décisions et pouvez mesurer leur efficacité dont vous retirerez de l’apprentissage pour continuer à progresser, de la satisfaction et de la fierté. Vos progrès parleront d’eux-mêmes et vous ne les devrez qu’à vous-même. 

 

C’est vous qui vous fixez vos objectifs, c’est vous qui définissez le tempo. Vous rencontrerez des succès et des échecs. Dans un cas comme dans l’autre, ils seront le fruit de vos décisions et de votre travail et une source inépuisable d’enseignements pour continuer à progresser.

Salarié ou entrepreneur, c’est à vous de choisir

Passer du statut de salarié à celui d’entrepreneur signifie parfaitement peser le pour et le contre et redéfinir les bases de votre activité.

 

Les méthodes de travail : 

 

En tant que salarié, vous vous adaptez à la structure et l’organisation de votre entreprise. Selon le cas, vous pouvez y apporter votre touche mais le cadre est généralement fixé et c’est à vous de vous y adapter pour en tirer le meilleur. Cela exigera de vous une certaine flexibilité car le cadre sera modifié en fonction des choix d’une hiérarchie par définition changeante.

 

Dès lors que vous devenez entrepreneur, c’est vous et vous seul qui fixez le cadre. Vous déterminez l’organisation de vos journées, vous fixez vos priorités et vous définissez vos processus de fonctionnement. Veillez à le faire non pas en fonction de vos préférences mais bien sur base de ce que sont les priorités réelles et les attentes de ceux qui deviendront ensemble votre nouveau patron: vos clients. Leur apporter de la valeur, satisfaire leurs attentes pour qu’ils soient satisfaits et vous recommandent est votre première priorité. Votre organisation doit être conçue en conséquence.

 

La montée en compétences : 

 

Toutes les entreprises forment leurs collaborateurs en fonction de leurs priorités, de leurs projets et de l’évaluation qu’elles font du niveau actuel et du niveau requis des connaissances et des compétences de leurs collaborateurs. En tant que salarié, vous pouvez émettre des requêtes mais en majorité vous êtes tenu de suivre les formations qui vous sont proposées.

 

Une fois devenu entrepreneur, une chose ne change pas: le besoin de faire progresser votre performance dans un environnement changeant en permanence. Ne pas continuer à vous former, c’est vous exposer en permanence à connaître les mêmes succès et les mêmes échecs pour les mêmes raisons. Tout simplement en fonction de ce que vous faites bien ou moins bien. Echapper à ce cercle vicieux exige le courage de regarder votre performance sans excuse ni compromis et d’identifier en quoi vous devez vous améliorer. Il ne faudra jamais arrêter de sortir de votre quotidien, rencontrer des gens qui vous ouvriront de nouveaux horizons, vous former aux nouvelles technologies et manières de faire, vous informer sur les tendances nouvelles qui impacteront votre métier. 

 

L’organisation du temps de travail : 

 

En tant que salarié, vous travaillez dans le cadre d’un horaire. Selon le niveau que vous occupez dans l’entreprise et votre motivation, vous aurez tendance à vous y conformer totalement ou à en faire plus ou moins. Difficile cependant d’y déroger largement puisque vous êtes en interaction permanente avec des collègues qui n’auront pas toujours la même notion que vous du temps de travail.

 

L’organisation du temps de travail d’un entrepreneur est presque entièrement dictée par le client. Quand est-il disponible, quand puis-je l’appeler pour prospecter, quand est-il disponible pour me recevoir ou me visiter, quand désire-t-il être recontacté pour discuter et conclure l’affaire? Votre agenda va prioritairement être organisé en fonction de vos objectifs d’affaires et des disponibilités de vos clients. Tout ce qui vous est propre sera organisé autour de cet impératif de base: suivi administratif, comptabilité, se former, équilibre vie privée/vie professionnelle. Le mot-clé est: la flexibilité. L’ennemi est la routine. En tant qu’entrepreneur, il vous faudra sentir quand changer de rythme pour toujours vous adapter à vos objectifs et aux changements de votre environnement. Sans jamais cesser de challenger votre mode opératoire pour en améliorer l’efficacité. 

 

Le salaire

 

Le salarié bénéficie d’un confort indéniable: son salaire arrive chaque mois sur son compte en banque. Peu importe que l’entreprise ait réussi un bon mois ou pas, que les clients aient payé ou non. 

 

L’entrepreneur profite du résultat qu’il génère. Donc ici aussi, l’essentiel est d’être flexible. En période de lancement, l’essentiel est de trouver le bon équilibre entre la rémunération nécessaire pour couvrir les besoins vitaux et éviter l’angoisse de la fin du mois et la prudence pour garantir la pérennité de l’entreprise. Il faut assurer le développement de l’entreprise par un niveau d’investissements suffisant et la juste rémunération des efforts consentis et des risques pris.

 

Résumé: la satisfaction globale : 

 

Notre objectif dans le vie est simple: être heureux. Que vous soyez salarié ou entrepreneur, il est essentiel que vous définissiez vos objectifs pour pouvoir identifier si vous les atteignez et en conséquence ressentie cette émotion de bonheur. 

 

Si ce bonheur provient prioritairement d’un sentiment de sécurité et de participation à un projet commun défini par des tiers (les dirigeants de l’entreprise), demeurer salarié est probablement la bonne solution pour vous.

 

Si au contraire le bonheur est avant tout dépendant de la fierté que vous retirerez d’avoir fait de votre rêve une réalité, de prendre votre sort en main pour assurer le développement de votre projet et d’y faire adhérer vos clients et vous collaborateurs, lancez-vous! Vous ne serez jamais aussi heureux qu’en lançant votre entreprise et vous serez armé pour passer outre les difficultés temporaires. Pour vous, il n’y a qu’une option: réussir! Et vous faites tout pour cela. 

 

 

 

Entreprenez, sans vous isoler

 

Pourquoi voulez-vous entreprendre ?

 

  • Développer une entreprise à fort potentiel (en reprise ou en création) ;
  • Devenir franchisé grâce à un concept éprouvé ;
  • Lancer un produit ou service novateur sur le marché ; 
  • Disrupter le marché en devenant rapidement leader.

 

Quelle que soit votre motivation première, assurez-vous qu’elle soit positive. Lancer votre entreprise pour vivre de votre passion, pour apporter quelque chose de nouveau sur votre marché, pour assumer votre ambition de prendre votre avenir en main. Pas pour ne plus subir votre patron ou ne plus vous conformer aux contraintes de votre employeur.

 

Ensuite, entourez vous. Evitez par dessus tout la solitude. Utilisez les connaissances des experts qui peuvent vous aider à lancer et gérer votre entreprise: un conseiller juridique, un expert-comptable. Bénéficiez de l’expérience de ceux qui vous ont précédé dans cette aventure en participant à des cercles d’affaires et des rencontres de dirigeants. 

 

C’est ici que la formule de franchise prend tout son sens. Elle offre l’avantage de bénéficier d’une marque, d’un concept et de méthodes de travail éprouvés et de pouvoir en toutes circonstances bénéficier de l’accompagnement du franchiseur. 

 

Témoignage : 80% de nos franchisés étaient salariés auparavant

L’envie d’entreprendre, de créer,  d’être indépendant, était ancrée en moi depuis longtemps. Je voulais être le décideur direct, rentrer dans du concret et dire adieu à la réunionite. Dans un premier temps, j’ai pensé reprendre une entreprise; puis j’ai décidé de limiter les risques et de m’orienter vers la franchise. Ancien DG pour un éditeur de logiciel, j’ai orienté mon choix vers l’aménagement d’intérieur par passion. Je connaissais un franchisé Raison Home et il m’a rassuré sur l’éthique de la franchise. L’occasion s’est présentée lorsque mes filles ont eut fini leur scolarité.

 

Nicolas DUBY, franchisé Raison Home à Lille.

 

 

Pierre Jacobs

Pierre Jacobs

Master franchisé Raison Home Belgium

Linkedin